• Activité opérationnelle
  • Tour de France 2011

350 pompiers pour la Petite Reine

Circuit Tour de France

Chaque année, un événement sportif met en haleine les juilletistes : le Tour de France. Faire partie des départements traversés par la Grande Boucle ajoute du piment à la manifestation. Pour son édition 2011, la compétition s'élance depuis la Vendée, terre d'accueil des 3 premières étapes du Tour. Pour les sapeurs-pompiers, il s'agit d'assurer la sécurité du public présent en masse, et de maintenir la distribution des secours en ce début de saison estivale malgré le tracé du Tour. Reportage au cœur du dispositif...



Les derniers jours du mois de juin voient l'arrivée, en Vendée, de prestigieuses écuries : cyclistes, entraîneurs, équipes techniques, mais aussi voitures publicitaires... « Le Tour » arrive et s'installe. En effet, la Vendée accueille les trois premières étapes du Tour de France 2011 qui reliera Noirmoutier aux Champs-Elysées.

Dans le même temps, force est de constater dans les communes traversées par les trois premières épreuves, l'arrivée progressive mais massive de campings-caristes et leur installation plus ou moins préparée dans des zones de stationnement au plus prêt du tracé du Tour.

Puis c'est le grand départ du Tour.

 
Tour de France - 1ère étape - 2juillet2011 - IF 700

Du kilomètre « 0 » aux derniers mètres de bitume sur les terres Vendéennes, quantité de spectateurs se massent sur le bord de route, amoureux de la Petite Reine ou tout simplement badauds, au milieu desquels passe bien entendu le tant attendu peloton de coureurs et leurs voitures suiveuses mais également la caravane publicitaire, ses engins au design parfois surprenants et ses belles hôtesses au-devant desquels petits et grands se jettent tout à l'excitation de récolter un des nombreux cadeaux.

 

 

En coulisse, sans bruit, les sapeurs-pompiers veillent. Ils installent leur dispositif aux premières lueurs du jour, font leurs reconnaissances, mobilisent leurs effectifs... Car le Tour de France est un grand rassemblement, avec ce qu'il comporte de risque de mouvement de foule, de chutes de cyclistes ou d'accidents de la voie publique lors du passage de la caravane.

Les sapeurs-pompiers de la Vendée travaillent donc très en amont du passage du Tour de France sur leur territoire pour préparer leur organisation et leurs effectifs en conséquence.

 
 

100 000 personnes au Mont des Alouettes

Depuis plusieurs mois, sous la houlette de la Préfecture de la Vendée, municipalités, forces de l'ordre, sapeurs-pompiers et autres acteurs travaillent à la traversée du département par le Tour de France. Divers groupes de travail sont constitués, portant par exemple sur les axes de circulation, sur la sécurité, sur le secours à personnes.

Le pilotage de ce dernier groupe de travail est confié au Service départemental d'incendie et de secours de la Vendée (Sdis 85). « Deux objectifs sont fixés à ce groupe, explique le capitaine Yannick Le Bras, du service prévision du Sdis 85 et responsable de la mise en place du dispositif. Il s'agit tout d'abord d'assurer la sécurité du public assistant à la manifestation. Ce qui signifie déterminer les endroits où il y aura le plus de monde, tel le Mont des Alouettes, point d'arrivée de la première étape du Tour de France, où plus de 100 000 personnes sont attendues ». S'il importe de prendre en compte la présence du public sur l'ensemble du tracé, les sapeurs-pompiers savent la vigilance particulière à apporter à divers endroits stratégiques : les départs d'étape du 2 et du 4 juillet, l'arrivée au Mont des Alouettes, et l'ensemble du circuit contre la montre le 3 juillet aux Essarts.

 
Tour de France - 3e étape - Apremont - 4juil2011 - IF 285

Centres de secours délocalisés

« Le second objectif consiste à assurer la distribution classique des secours sur l'ensemble du département en ce début de saison estivale » poursuit le capitaine Le Bras. Sur les communes traversées par le Tour, cet objectif est rendu compliqué par la privatisation de la route pour les besoins du Tour. En effet, entre le passage de la caravane publicitaire et celui de la voiture fermant le convoi du Tour, la route est coupée environ deux heures et demie. Deux heures et demie durant lesquelles les sapeurs-pompiers ne peuvent plus ni emprunter ni traverser la portion de route.

 
 

 Or... s'ils sont bipés ils peuvent avoir besoin de rejoindre leur centre de secours... ils peuvent avoir besoin de rallier une zone d'intervention... les cas de figure sont nombreux qui laissent envisager des difficultés d'organisation. Il y a même, dans le département, une poignée de casernes dont les engins pourraient ne pas du tout partir en intervention car le Tour passe devant le centre de secours. « Le travail préparatoire vise justement à éviter, à lisser ces difficultés, indique Yannick Le Bras.

 
 

En prévoyant le renforcement de nos effectifs dans certains centres de secours, en demandant la présence physique des sapeurs-pompiers habituellement déclenchables au bip, en allant si nécessaire jusqu'à délocaliser les centres de secours pour permettre le départ en intervention des engins sans emprunter la route du Tour. Un travail particulier est fait aussi avec l'équipe organisatrice du Tour, pour convenir, à certaines intersections, de points de passage des secours si vraiment nous ne pouvions faire autrement ».

 

50 casernes mobilisées

Ainsi, 16 centres d'incendie et de secours sont directement impactés par le passage du Tour le 2 juillet 2011 pour la première étape reliant Noirmoutier aux Herbiers, la boucle du contre la montre le 3 juillet oblige les sapeurs-pompiers des Essarts à dédoubler leur centre de secours pour pouvoir intervenir à l'intérieur et à l'extérieur de la boucle, et encore 8 casernes sont impactées par le circuit du Tour de France le 3 juillet entre Olonne et les portes de la Loire-Atlantique.

Soit 25 centres de secours au total.

 

Pour autant, sur les 76 unités opérationnelles que compte le Sdis de la Vendée, les trois quarts sont mobilisées, car des engins et des hommes supplémentaires sont nécessaires aux départs et aux arrivées pour compléter les effectifs des centres de secours locaux.

En trois jours, pas moins de 350 sapeurs-pompiers, issus de 50 centres d'incendie et de secours, se relayent dans les coulisses du Tour de France pour assurer la sécurité et la distribution des secours.

Ce sont 350 personnels qui viennent s'ajouter aux effectifs de garde pour la distribution classique des secours sur les interventions courantes.

 

Tour de France - 1ère étape - 2juillet2011 - IF 540

Tour de France - 1ère étape - 2juillet2011 - IF 563

Tour de France - 3e étape - Apremont - 4juil2011 - IF 290

 

En savoir plus...

Un peu d'histoire...


Le Tour de France est une compétition cycliste par étapes créée en 1903 par Henri Desgrange et le journal l'Auto. Se déroulant sur plus de 3 000 kilomètres, « Le Tour » ou « La Grande Boucle » comme on le nomme en France, est considéré comme la plus prestigieuse épreuve cycliste du monde.

Marché public

Consultez notre liste

Offres d'emploi

Consultez nos offres

contact
SDIS Vendée
Les Oudairies - BP 695
85017 LA ROCHE SUR YON Cedex
Tél : 02 51 45 10 10
Fax : 02 51 62 04 18