• Actualités

Un sapeur-pompier sauve une enfant de 3 ans

Feu magasin habitation sauvetage - Les Herbiers - 6juin2012 - IF 098 web
8/06/2012

Le pire a été évité de justesse... alors qu'un incendie ravage un magasin et une habitation en plein coeur des Herbiers, une fillette de 3 ans doit la vie sauve à l'arrivée inopinée d'un sapeur-pompier professionnel en repos. Quelques minutes plus tard, la chambre où dormait l'enfant se transforme en brasier et le feu se propage aux habitations voisines.


Feu magasin habitation sauvetage - Les Herbiers - 6juin2012 - IF 032
Feu magasin habitation sauvetage - Les Herbiers - 6juin2012 - IF 123
 

Il est 09 h 48 lorsque l'appel reçu au Centre de traitement de l'alerte des sapeurs-pompiers de la Vendée, mercredi 6 juin 2012, indique qu'un violent incendie ravage une habitation en plein coeur des Herbiers.

D'importants moyens sont aussitôt engagés. Nul ne le sait encore : un sapeur-pompier professionnel de repos est présent sur les lieux, qui pénètre dans l'appartement en proie aux flammes vraisemblablement au moment où les secours sont prévenus. Son action va être déterminante.

 

Sauvetage in extremis

De repos ce mercredi, ce sapeur-pompier professionnel du centre de secours des Herbiers effectue quelques courses dans la même rue lorsqu'il se rend compte de la présence anormale d'une fumée importante. S'approchant, il découvre l'incendie et ses premiers ravages au niveau d'un commerce de restauration rapide asiatique en rez-de-chaussée mais aussi de l'habitation se trouvant au-dessus. Une femme tente vainement de sortir du magasin ce qui peut encore être sauvé, ne se rendant pas compte que l'incendie se propage à l'étage.

Apprenant la fonction de sapeur-pompier de celui qui se présente à elle, elle lui indique aussitôt la présence d'une enfant de trois ans dans l'une des chambres de l'habitation au-dessus. Le sapeur-pompier décide de s'y rendre, et est obligé de percuter un extincteur pour abattre les flammes dans la cage d'escalier.

Une fois dans l'appartement, pour partie en proie aux flammes, il aperçoit l'enfant allongée sur un lit, sa chambre déjà emplie d'un plafond de fumées. "Je pense alors que la petite fille a sans doute perdu connaissance" indique-t-il. Il traverse la pièce, s'empare de l'enfant... qui se réveille brutalement, et sort hâtivement de l'appartement puis du bâtiment.

"Il s'en est fallu de très très peu, reconnaît le sapeur-pompier. Je serais arrivé une trentaine de secondes plus tard, je n'aurais pas pu entrer dans cette chambre et l'impensable aurait eu lieu".

Discret, humble vis-à-vis de l'action menée, ce sapeur-pompier souhaite garder l'anonymat. "Je suis sapeur-pompier depuis une vingtaine d'années. Tant mieux pour cette petite fille si je suis passé dans sa rue à ce moment là. Je n'ai fait que mon travail".

 
Photo D.

40 sapeurs-pompiers issus de 7 centres de secours

 

L'action se déroule vite... les secours sont alors en route.

A leur arrivée sur les lieux quelques minutes plus tard, les premiers intervenants font face à un feu généralisé à l'ensemble du bâtiment, avec des propagations latérales aux toitures des habitations contiguës.

Quatre lances sont mises en oeuvre, de part et d'autre de l'habitation, dont deux sur des moyens aériens. Les soldats du feu progressent en toitures et procèdent à leur dégarnissage pour stopper le grignotage inexorable de l'incendie courant sous les tuiles.

La petite fille et la femme sont prises en charge par les sapeurs-pompiers. Elles ont inhalé beaucoup de fumées et sont transportées vers le milieu hospitalier pour des examens complémentaires.

 
Feu magasin habitation sauvetage - Les Herbiers - 6juin2012 - IF 048
 
Feu magasin habitation sauvetage - Les Herbiers - 6juin2012 - IF 042

Il faudra plusieurs heures à la quarantaine de sapeurs-pompiers issus des centres de secours d'Aizenay, Beaurepaire, La Roche sur Yon, Les Herbiers, La Verrie, Mouchamps, mais aussi de Cholet à nos côtés en renfort, pour venir à bout de ce sinistre.

 

Info :

Sauvetages... opérations rares et pourtant...

Parce que le plus souvent l'alerte est passée rapidement, et parce que le maillage de nos centres de secours sur le territoire permet aux sapeurs-pompiers de se présenter rapidement sur les lieux de l'intervention, le plus souvent les personnes concernées par un incendie ont le temps d'être évacuées des locaux avant de se trouver dans une situation critique.

Mais il arrive parfois que l'intensité de l'incendie, ou le fait qu'il survienne en pleine nuit, oblige les secours à procéder à des sauvetages afin de soustraire de toute urgence de la fumée et des flammes les personnes impliquées. Ces situations, auxquelles tous les sapeurs-pompiers sont préparés, sont extrêmement rares et toujours fortes en émotion.

Hasard ou loi des séries... quelques jours avant le sauvetage réalisé aux Herbiers, un incendie à Pouzauges a lui aussi nécessité que des sauvetages soient réalisés. Cinq personnes doivent leur salut à l'action rapide des secours, dans la nuit du 26 at 27 mai dernier. Lorsque les premiers sapeurs-pompiers se présentent sur les lieux, elles sont retranchées aux fenêtres d'une habitation de deux étages en proie aux flammes. Pour quatre d'entre elles, retranchées dans la même pièce, les sauvetages s'enchaînent au moyen de l'échelle aérienne (grande échelle). Une cinquième personne est recensée à la fenêtre d'une autre façade du bâtiment et son sauvetage est réalisé au moyen d'une échelle à coulisse. Les sapeurs-pompiers soustrairont également du brasier deux chiens, indemnes.

Marché public

Consultez notre liste

Offres d'emploi

Consultez nos offres

contact
SDIS Vendée
Les Oudairies - BP 695
85017 LA ROCHE SUR YON Cedex
Tél : 02 51 45 10 10
Fax : 02 51 62 04 18