• Actualités

Centre opérationnel - Evolution du système d'alerte

V2 - 18et112 - 2dec2009 - IF
28/01/2014

Les secours arrivent désormais plus vite sur les sinistres. Pour y parvenir, le Service départemental d'incendie et de secours de la Vendée (Sdis 85) a consacré un an et demi à mettre au point son nouveau système d'alerte. Un investissement informatique de 1,2 million d'euros.



Le département de la Vendée est un territoire de dynamisme touristique, économique et logistique. L'évolution démographique, le développement industriel, liés aux améliorations technologiques et des infrastructures consacrées par le Conseil Général, imposent aux services publics la modernisation de leurs outils de travail pour répondre aux besoins des administrés.

 

Investissement et gestation

Le Service départemental d'incendie et de secours de la Vendée (Sdis85), sous l'impulsion de son Conseil d'administration, a procédé en 2013 au changement de son système informatique d'alerte. L'investissement consacré à ce nouvel outil est de 1,2 millions d'euros.

Les équipes techniques (informatique, transmission, cartographie), les opérateurs et chefs de salle du Codis, les sapeurs-pompiers dans les 75 centres de secours du département, ont travaillé durant près d'un an et demi à la préparation de ce nouvel outil. Paramétrages, phases de tests, formations ont précédé le démarrage de cette nouvelle application, le 9 avril dernier 2013.

 

La migration d'un système informatique à l'autre peut faire penser à une opération à cœur ouvert : débranchement de l'ancien système d'alerte, le 9 avril dernier à 09h05... pour une mise en route immédiate du nouveau système. Les enjeux étaient, ce jour-là, importants : ne perdre aucune demande de secours, être immédiatement capable de déclencher le moindre de nos 540 engins et de nos 2 700 bips en tout point du territoire, et maintenir la traçabilité de nos actions.

 
V2 - 2013_0325_Montée en puissance Artémis V2-043
 

Avancées notables

Depuis ce jour, et conformément aux ambitions définies en amont du projet, trois évolutions majeures sont notables avec le nouveau système d'alerte des sapeurs-pompiers de la Vendée, dénommé Artémis V2 :

 

 

- Une diffusion plus rapide des secours.

Concrètement, les bips des sapeurs-pompiers sont déclenchés alors même que l'opérateur Codis est encore en ligne avec l'appelant pour compléter sa prise d'information. Le gain de temps se joue sur l'arrivée des sapeurs-pompiers au centre de secours et la préparation des engins avant l'envoi d'informations complémentaires par le Codis.

Au final, c'est au minimum 1 à 2 minutes qui peuvent être gagnées sur le délai d'arrivée des secours auprès des sinistrés.

 
V2 - Colonne renforts Loire Bretagne-29janv09-S-IF-012 bis
 

- Un outil cartographique est totalement partagé entre le Codis et les casernes.

Il permet que tous les acteurs de la chaîne des secours partagent les mêmes données. Des efforts techniques ont été consacrés à la fluidité et la rapidité de cet outil. De plus, chaque centre de secours est acteur de la mise à jour des données qui y sont présentées, par la possibilité aujourd'hui de signaler directement sur les cartes informatiques des évolutions de leur secteur (création de rues, de nouveaux lotissements, etc.)

 
V2 - 2013_0325_Montée en puissance Artémis V2-004

- Des connexions à distance.

C'est sans doute l'évolution ressentie le plus fortement par les sapeurs-pompiers eux-mêmes, chacun d'entre eux a la possibilité de se connecter depuis son domicile pour mettre à jour certaines informations liées à la disponibilité en temps réel des sapeurs-pompiers volontaires, ou à la gestion des équipes de garde. L'outil web, désormais omniprésent dans la vie de tout un chacun (gestion des comptes bancaires, vente par correspondance...), investit donc aujourd'hui le champ des secours pour faciliter leur organisation et leur réactivité.

 


Info :

Le Codis en quelques chiffres

  • Le Codis du Sdis 85 reçoit environ 400 appels par jour.
  • Il traite environ 50 à 80 interventions par journée d'activité normale.
  • En saison, ce chiffre monte à 150 à 200 interventions par jour.
  • Il peut traiter 150 à 200 demandes de secours en 1 heure.
  • 7 postes téléphoniques sont consacrés en temps normal à la réception des appels. Ils peuvent être complétés par 8 postes en salle de débordement.

 

V2 - Garde CTA 31-12-06 025

Vous avez demandé les pompiers... ? Ne quittez pas ! Pour en savoir plus sur les fonctions et le métier d'opérateur, cliquez ici.

Marché public

Consultez notre liste

Offres d'emploi

Consultez nos offres

contact
SDIS Vendée
Les Oudairies - BP 695
85017 LA ROCHE SUR YON Cedex
Tél : 02 51 45 10 10
Fax : 02 51 62 04 18