• Actualités

Crash d'avion en Vendée

A l'heure du déjeuner, deux personnes aperçoivent la chute d'un avion biplace dans un champ de maïs. D'importants moyens de secours sont engagés sur la commune de Poiroux.



Ce dimanche 7 septembre 2014, au nord de l'aérodrome privé Vendée Air Park situé à Talmont-Saint-Hilaire, un avion biplace, avec deux occupants à bord, connaît une panne moteur. La chute est inévitable...

 

Deux témoins de cet accident aérien passent aussitôt l'alerte. D'importants moyens de secours sont immédiatement engagés : une ambulance (VSAV = Véhicule de secours et d'assistance à victime), un engin de lutte contre l'incendie, un véhicule tout terrain, ainsi qu'un chef de groupe. Quelques minutes plus tard, le Centre de traitement de l'alerte complète ce dispositif par un second engin de lutte contre l'incendie, une seconde ambulance, deux véhicules de désincarcération et organise la montée en puissance de la chaîne de commandement.

 

Risque incendie non négligeable

Rapidement sur les lieux, les secours rencontrent des difficultés de localisation de la zone du crash en raison de la hauteur du maïs : entre 2 et 2,50 mètres.

A 12h41, le chef de groupe passe le message suivant :

"Au lieu dit La Rosière, sur la commune du Poiroux, sommes en présence d'un crash aérien. L'appareil, un biplace, présente une fuite de kérosène. A son bord, deux personnes en état d'urgence absolue, dont une est incarcérée dans l'appareil".

En complément des moyens engagés et du Smur des Sables d'Olonne, deux moyens aériens sont demandés : l'hélismur ainsi que Dragon 17.

La prise en charge des victimes commence. Elles sont toutes deux médicalisées.

Une désincarcération s'effectue en parallèle par les sapeurs-pompiers. Dans le même temps, d'autres soldats du feu mettent en place un tapis de mousse pour endiguer la fuite de kérosène.

En parallèle, et en prévision de l'arrivée des hélicoptères, une DZ doit être préparée. Au moyen d'un camion citerne feux de forêts, les sapeurs-pompiers forment un cercle dans le maïs, qu'ils terminent de préparer à la serpe.

 

Bilan final

Les deux victimes, un homme de 68 ans et une femme de 53 ans, de nationalité étrangère, sont transportées vers des centres hospitaliers. En l'occurrence, sur le Centre hospitalier d'Angers au moyen de l'hélismur pour l'homme, et sur le Centre hospitalier des Sables d'Olonne pour la femme au moyen d'un VSAV médicalisé.

Dès lors, les sapeurs-pompiers quittent les lieux pour laisser travailler les enquêteurs de la Gendarmerie qui, pour déterminer les circonstances exactes de l'accident, réalisent un gel des lieux.

 

Info :

Moyens engagés

Sur cette intervention, sont intervenus les centres de secours de Jard-sur-Mer, La Roche-sur-Yon, Moutiers-les-Mauxfaits et Talmont-Saint-Hilaire, au moyen notamment de 2 VSAV, 1 CCR (Camion citerne rural), 1 CCF (Camion citerne feux de forêts), 2 VSR (Véhicules de secours routier). Un dispositif qui a mobilisé près d'une trentaine de sapeurs-pompiers.


 

Marché public

Consultez notre liste

Offres d'emploi

Consultez nos offres

contact
SDIS Vendée
Les Oudairies - BP 695
85017 LA ROCHE SUR YON Cedex
Tél : 02 51 45 10 10
Fax : 02 51 62 04 18