• Nos moyens
  • Matériel et habillement
  • Tenues d'intervention

Des pompiers haut en couleur

Tenue orange - juin 09 - IF - 020 sans fond

LES SAPEURS-POMPIERS DE LA VENDEE SE DOTENT DEPUIS 2005 DE NOUVEAUX EQUIPEMENTS AMELIORANT LEUR SECURITE.

LES VESTES DE CUIR UTILISEES LORS DES INCENDIES SONT DELAISSEES AU PROFIT DE TENUES DE FEU TEXTILES, INCLUANT UNE VESTE ET UN PANTALON PLUS ISOLANTS.

MAIS POURQUOI AVOIR CHOISI LE ORANGE COMME COULEUR A CES NOUVELLES TENUES ?



Novembre 2002, six sapeurs-pompiers décèdent alors qu'ils sont en intervention pour un accident de la route sur l'A7 à Loriol dans la Drôme. Suite à cette catastrophe, le colonel Christian Pourny rédige un rapport pour la Direction de la sécurité civile, relatif à la sécurité des sapeurs-pompiers. Ce texte propose des mesures de sécurité collectives et individuelles et tous les Services départementaux d'incendie et de secours (Sdis) travaillent à partir de ce rapport pour faire évoluer leurs pratiques et leurs moyens.

 

Le Sdis se met au travail

Après des exercices d'entrainement et de test des tenues pendant dix-huit mois dans le caisson d'embrasement généralisé éclair (Ndlr : un outil pédagogique permettant aux soldats de feu de travailler sur les différentes techniques d'extinction des incendies), le Sdis 85 constate que la tenue de cuir n'est plus adéquate et ne protège pas assez. Le Sdis réfléchit donc à l'acquisition d'une tenue textile et procède alors à une analyse des différents produits présents sur le marché.

Des tests pour le choix de la couleur de la tenue sont réalisés. Pour cela, le Sdis fait appel à des personnes n'étant pas sapeurs-pompiers, pour avoir un regard objectif sur la question. Sur une route, sont placés à égale distance quatre hommes portant quatre tenues, chacune de couleurs différentes à savoir jaune, orange, bleue-marine et noire. Les personnes choisies pour le test doivent dire quelle couleur leur apparaît en premier.

« Après ces tests, il ressort que la couleur qui se voit en premier est le jaune. Or, il faut aussi raisonner en termes d'entretien du produit, et le jaune laisse apparaître les salissures plus que les autres couleurs » confie l'adjudant-chef Yann Van Waelfelghem, agent du service technique et logistique du Sdis 85. Le choix définitif se porte sur le orange. Cette couleur a une connotation particulière. En effet, elle accroît la vigilance et l'attention du sujet qui la voit, ce qui permet aux sapeurs-pompiers d'être vu par les passants, automobilistes... lorsqu'ils sont en intervention sur la voie publique. Sur les incendies cette couleur est aussi très pratique pour les soldats du feu qui distinguent plus aisément leurs équipiers.

 
Tenue textile vue de face
Copie tenue textile dos
 

La Vendée, une exception

L'idée du port de la tenue textile lors des incendies est aussi adoptée par d'autres Sdis, or elle ne va pas jusqu'à l'instauration du orange, malgré tous les atouts qu'offre cette couleur.

Il faut dire que les sapeurs-pompiers Vendéens sont les pionniers dans ce domaine.

Les autres Sdis se limitent à l'ajout de bandes rétro-réfléchissantes sur des tenues textiles bleu-marine. Le Bataillon des marins-pompiers de Marseille adopte lui pour sa part une tenue textile de couleur rouge orangé, dans la même optique que la tenue des sapeurs-pompiers Vendéens.

 

Une réelle protection

Cet équipement textile offre une réelle protection par rapport à l'ancien équipement de cuir. Cependant, l'adjudant-chef Van Waelfelghem met en garde sur le fait qu' « elle offre la protection de base dont nous aurions toujours dû disposer, mais ne donne pas la possibilité de s'engager plus loin dans l'incendie ».

Le changement de tenue est radical, car un pantalon de la même matière que la veste est ajouté à la tenue de feu, tandis qu'auparavant les soldats du feu intervenaient avec le même pantalon que pour les interventions de secours à la personne.

Avec l'arrivée de la tenue textile, les casques de feu sont aussi renouvelés. « Dorénavant le grade ne se trouve plus sur les vestes mais sur le casque, toujours par le même code de couleur » explique l'adjudant-chef Van Waelfelghem, à savoir le blanc pour les officiers, le jaune pour les sous-officiers et le rouge pour les hommes du rang.

C.B.

 

En savoir plus...

Après la tenue de feu : la parka !


Le Sdis ne ménage pas ses efforts en matière de protection individuelle. L'année 2011 signe le remplacement de la parka bleue-marine, au profit d'une parka jaune fluo, rouge orangé et bleue marine, munie de bandes réfléchissantes.

 

Parka Haute Visibilité - 10aout2010 - IF 011 ss fond Parka Haute Visibilité - 10aout2010 - IF 016 ss fond

 

Ce nouvel équipement offre une visibilité optimale, tout en permettant son utilité première : protéger du froid et de la pluie. Elle est utilisée pour les interventions de secours à la personne. Elle permet par exemple aux sapeurs-pompiers d'être mieux vu par les automobilistes lorsqu'ils interviennent sur des accidents de la route. Bien sûr la conception de cette parka répond à la norme EN 471, fixant les caractéristiques dont doivent disposer les vêtements de sécurité haute visibilité.

Marché public

Consultez notre liste

Offres d'emploi

Consultez nos offres

contact
SDIS Vendée
Les Oudairies - BP 695
85017 LA ROCHE SUR YON Cedex
Tél : 02 51 45 10 10
Fax : 02 51 62 04 18