• Notre organisation
  • Organisation fonctionnelle
  • Groupement technique et logistique

L'équipement : de la caserne au moindre objet qui s'y trouve...



Lorsque l'on parle du Groupement technique et logistique, on pense bien entendu à tout ce qui à trait aux matériels, du plus gros de nos engins au plus petit des matériels utilisés par les sapeurs-pompiers. Pour autant, ce groupement a aussi pour mission de concevoir les bâtiments...

 

C'est ainsi que le service du patrimoine est en charge des casernements et plus généralement de l'ensemble du patrimoine immobilier, de la conception au suivi de chantiers. Il organise également l'entretien de l'ensemble des bâtiments du Corps départemental, soit de près de 60 000 m² répartis sur plus de 25 hectares de terrain (comprenant l'état-major et les 75 centres de secours).

 

Les dossiers ayant trait au patrimoine sont grandement pris en compte par le Service départemental d'incendie et de secours, car il est synonyme de conditions de travail pour les sapeurs-pompiers.
Cela commence par des locaux dignes d'être appelés centres de secours, fonctionnels du strict point de vue opérationnel mais également en adéquation avec les moments de vie et de convivialité que vous partagez dans des locaux communs.

 

En Vendée, un grand nombre de casernements nécessitaient que des efforts particuliers soient consacrés à leur réhabilitation, rénovation, agrandissement voire à leur construction.
Parce qu'il importe de fournir un outil de vie et de travail convenable aux hommes et aux femmes qui s'investissent au quotidien pour secourir leurs concitoyens, un programme pluriannuel portant sur une quinzaine d'années est en cours.

 

Depuis 2001, et au terme de l'année 2011, ce programme aura vu l'émergence de 23 constructions neuves... 24 si l'on prend en compte le CTA-Codis. Pas moins de 10 centres de secours auront fait, dans le même temps, l'objet d'agrandissements et/ou de réhabilitations lourdes.
Sur 75 casernements, cela fera donc, fin 2011, 34 dossiers d'importance auxquels près de 21 400 000 euros auront été consacrés.

 

Pour autant, d'autres centres méritent encore toute l'attention du Service départemental d'incendie et de secours.
C'est pourquoi, entre 2012 et 2017, 8 constructions neuves verront le jour et 5 réhabilitations lourdes seront entreprises.

Ainsi, sur près de deux décennies, le Sdis de la Vendée aura investi environ 41 M€ pour assurer 32 constructions neuves et 15 réhabilitation d'envergure au bénéfice de 47 centres de secours... soit plus de la moitié de son patrimoine immobilier.

 

Le service des matériels et de la logistique est la deuxième composante du Groupement technique et logistique.

 

Ses pôles d'activité sont :

 

- les véhicules : achat, maintenance préventive et curative par les mécaniciens de l'atelier départemental soit dans les locaux de l'état-major qui leurs sont consacrés, soit dans les centres de secours au moyen du véhicule atelier, suivi des sinistres.

 

- l'habillement des sapeurs-pompiers : de la tête aux pieds, du casque aux bottes, les effets de travail de tous les sapeurs-pompiers du département sont commandés par le magasin habillement, livrés dans les centres, et contrôlés périodiquement pour certains.

 

- le petit matériel : un vaste domaine, qui couvre le moindre des "outils" rangés dans les véhicules. Après achat, un magasin départemental est là aussi consacré aux livraisons, contrôles et distribution dans les centres de secours.

 
Copie Jean-Marcel Gréau - nov2009 - IF 035
 

Copie Pièces de jonction - 28mai2010 - IF 001

En savoir plus...

Particularité vendéenne

 

Le service du patrimoine est confié à un architecte employé à temps plein par le Sdis. Il est également sapeur-pompier volontaire expert et peut donc être engagé sur toute intervention où son regard sur la stabilité d'un bâtiment après un sinistre (feu, explosion, inondation...) est utile au commandant et au directeur des opérations de secours.